Après les croissants du 1er Octobre, voici la suite logique, j'ai nommé les pains au chocolat !

La recette est toujours issue d'une fiche technique de sujet d'examen, j'ai juste divisé les proportions en 2. Il s'agit de la même recette que les croissants, à la différence des bâtons en chocolat.

Résultat : Le boulanger du coin n'a qu'à allé se rhabiller !!!! ^^ Ils sont très bons, chauds c'était un régal !!! Un peu petit de mal à étaler la pâte pour en avoir 8. Mes bords d'abaisse sont trop ronds, du coup je perds de la pâte.

Quantité : 8 pains au chocolat

 

P1210368-001

Ingrédients

  • 250g de farine T55.
  • 5g de sel.
  • 25g de sucre.
  • 10g de levure.
  • 65g de lait.
  • 65g d'eau.
  • 150g de beurre.

 

P1210391-001

Préparation

  1.  La détrempe (pétrissage mécanique). Délayer la levure dans le lait tiède. Mettre au fond de la cuve : le sel, recouvrir de farine puis mettre le sucre. Faire une petite fontaine et déposer l'eau froide et le lait tiède avec la levure délayée. Actionner le batteur avec le crochet, vitesse moyenne jusqu'à ce qu'elle soit bien homogène et qu'elle ait du corps.
  2. Pointer à température ambiante : débarrasser la boule de pâte dans un saladier, couvrir d'un torchon et laisser pousser environ 1H.
  3. Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazer (rompre avec le point et reformer une boule). Remettre dans le cul de poule, filmer et placer au frigo environ 1/2 heure.
  4. Pendant ce temps étaler le beurre dans du papier sulfurisé en forme de carré.
  5. Fleurer légèrement le plan de travail, abaisser la détrempe à la même taille que la matière grasse. Enlever la farine, filmer complètement et remettre au frigo environ 1/2H.
  6. Fleurer le plan de travail. Étaler les 4 coins de la détrempe. Poser le beurre au milieu, refermer les coins comme une enveloppe sans superposer la pâte. On ne doit plus voir le beurre, coller les jointures.
  7. Fleurer à nouveau et fariner légèrement le dessus de la pâte. Avec un rouleau, exercer une pression en bas puis en haut du pâton (toujours les jointures de l'enveloppe sur le dessus). Exercer ensuite cette même pression sur tout le pâton entre les deux premières pressions. Cela permet d'allonger le pâton sans trop le travailler (et sans trop se fatiguer ^^). Avec le rouleau, étaler le pâton en s'arrêtant bien à 1/2cm du haut et du bas pour ne pas écraser le feuilletage. Une fois la longueur suffisante, tourner le pâton. Rabattre les 2 extrémités vers le centre en laissant un espace au centre. Enlever la farine et plier à nouveau en deux. Filmer et entreposer au frigo environ 1/2 heure.
  8. Refaire les pressions en bas, en haut et au milieu sans trop appuyer. Abaisser le pâton, puis plier en trois. Filmer, entreposer 1/2h au frigo.
  9. Abaisser à nouveau, le tour simple est donc fait. Si la pâte n'a pas trop chauffer, abaisser en un rectangle de 20cm de large et 60cm de long environ. (Si le pâton a trop chauffé, le replier en trois, filmer et entreposer au froid. Une fois suffisamment refroidis, le déplier et l'abaisser à la bonne dimension).
  10. Déposer les bâtons de chocolat sur toute la longueur en les espaçant de quelques millimètres. Couper les bandes avec un long couteau (éminceur). Pousser le bâton de chocolat à 2cm environ de l'extrémité. Rabattre le bord dessus, déposer l'autre bâtonnet et rouler. (pour voir la technique en image, allez sur CE LIEN.
  11. Déposer sur une plaque. Dorer avec de l'oeuf battu légèrement délayé avec un peu de lait et une pincée de sel.
  12. Laisser pousser 1 heure à température ambiante.
  13. Dorer une seconde fois et enfourner à 180°.
  14. Benette que je suis je n'ai pas marqué le temps que je les ai laissé au four, je me suis fait la remarque que c'était plus long que les croissants, environ 30-35min il me semble, mais bon, à bien surveiller selon vos fours !!

 

2012-10-06